Mon Pôpa, il a parti au Paradis...
<< Page Précédente 
Hum...
Vous voyez cet enfoiré de téléphone, là, c'te bâtard de mes deux...
Woué, René Vaillant qu'il s'appelait
_
Et c'est du bol parce que son deuxième prénom, c'était Michel..
Ben il a servi tout à l'heure pour un truc qu'on a pas tous les jours dans sa vie...
 
Hem...
Vache, j'aurais pu être le fils de Michel Vaillant
 
Mais non, c'était René Vaillant, capitaine de navire de recherches océanographiques..
C'est mon pôpa qui m'a appelé pour m'dire qu'il en avait marre et qu'il voulait en finir.
 
J'y ai expliqué : mais attends que j'vienne te voir qu'on puisse discuter et tout avant...

Porté sur la dive bouteille

 
Ayant vu des tas d'îles
Hum...
 
Ben faut croire que mon pôpa, il aime pô de trop la discussion, parce que walla, hein, il s'est mis une balle dans la tête...
Ayant même sauvé un naufragé ou secouru un équipage de bateau en détresse..
 
C'est la clope qui l'a mis dans un sale état
Une balle, pitin. Finalement, c'est plus allergène que la clope...
 
Alors, bon walla, si tu me lis d'là-haut, ch'uis obligé d'te dire au revoir d'ici...
Mais les bastos, c'est plus radical : Y a plus de gens allergiques aux balles dans la tête qu'au tabac, moi, je vous dis :
Hé... Si tu veux, je lui transmets un message à ton père, moi...
Humf...
 
Ca m'coûte pas grand chose, hein...
Mais t'es sûr que tu peux ?
Au moment où il a dû mourir, j'ai ressenti une présence et quelque chose qui disait : salut fils.. Hein
Pourquoi ? ...
Non, parce que je veux dire, quand même, t'es qu'un chat...
 
Qu'un chat ? Qu'un chat ? Un chat peut-être mais la mort je connais. Ca fait près de quatorze mois que je pratique...
Hum....
Vous continuez à croire que je ne suis pas médioume  Rha, on a le droit de croire ce qu'on veut, hein..
Bon d'accord, alors, on y va, t'as qu'à lui dire ça...
 
Pôpa, je t'aime et je ne t'en veux pas... Même si tu m'as obligé à ne pas faire une page comique aujourd'hui, vieux couillon...
Hu ? Si je suis triste  Hé, vous avez vu ma gueule sur les photos..
Et c'est tout ?...
Heuuuu..
 
Hum, non, tu peux aussi rajouter aussi ça : N'oublie pas d'être là quand j'mont'rai t'rejoindre dans quelques dizaines d'années. J'vais quand même pas m'coltiner un chat fantôme toute ma vie, hein :)
Mais bon... C'est toujours mieux que les parents partent avant les enfants, hein.. Parce que je vous raconte pas la gueule qu'il aurait tiré si j'étais parti avant lui..
'culé, va aucun respect pour les morts.
?
 
Pffff...
Peut-être, mais au moins, mon vieux, il sentira pas la litière rance quand il viendra m'chercher...
Allez, salut vieux couillon : Et peut-être à dans une prochaine vie :


Retour Novembre 2006 / Page 1121 / © Rafael Vaillant 2006

<< Page Précédente