Chroniques rôlistes...
<< Page Précédente 
Demain soir, dans Hollow Earth Expedition, mon breton amnésique va connaître la suite de ses aventures, je crois que je n'ai jamais créé un personnage avec autant de travers...
 
Et il va quand même reprendre ses aventures dans une cité romaine de la Terre Creuse et sur le dos d'un tricératops qu'il fait avancer avec une carotte tenue par une canne à pêche...
_
Samedi 8 , je ne pourrai pas jouer mon personnage de super héros qui peut guérir si on boit de ses fluides corporels parce que le même soir, je joue le songe d'une nuit d'Été, je lui ai écrit une belle nouvelle pour expliquer son absence...
 
Mais jeudi soir, à tous les coups, j'avancerai ma campagne Necessary Evil pour palier à la frustration de ne pas pouvoir jouer samedi soir et j'ai donc à me documenter sur les gangs de New york et sans doute des recettes diverses de pain :)...
 
Ce mois ci, je vais passer maître de jeu dans une campagne où j'étais joueur avec mon nain devenu adepte du dieu du chaos du stupre et je vais devoir lire deux bouquins pour ça...
 
Ce mois-ci encore, j'aurai aussi à résister à une demi-douzaine de kickstarters dont j'aurais lu toutes les annonces pour des jeux tous plus beaux les uns que les autres...
 
Et j'aurai également la joie de connaître LA DATE du jeu de rôle que j'attends cette année plus que tout : la réédition de Torg... Je n'ai eu de cesse dans le seul temps libre que je me suis accordé de trainer sur le forum du jeu...
...
Ouais.
 
Le jeu de rôle, c'est con, si t'avais des joueurs sous la main pour tout le temps que tu lui consacres hors partie, tu aurais facilement de quoi jouer 4 ou 5 parties par semaines, cong...
 
Dédié à la Campagne Harlequin 2 pour Shadowrun, que je dois faire jouer depuis 5 ans...
Retour Avril 2017 / Page 4906 / Ebatbuok 2017
<< Page Précédente