Mes n'amis n'à qui je parle...
<< Page Précédente 
Dans la vie, j'ai plein de n'amis à qui je parle... Il y a Totoche, le bonhomme de bois. Lui, il me raconte des histoires comme lui : des histoires en bois, bien longues et dures...
 
Il y a aussi Schprountz, mon nain de jardin. C'est lui qui m'a parlé de la conspiration atlante, des oeufs aliens logés dans les corps creux des nains, mais chut, j'en parlerai une aut' fois...
Là, je viens juste de sortir de ma douche...
_
Je serais moins pudique, je montrerai ma toison pectorale..
Il y a également Miguel, mon larousse de conjugaison. C'est lui qui me cause des terres oubliées de l'imparfait du subjonctif, des terres maintenant désertées car trop arides...
 
Il y a Basté, mon chat à poil long. Elle, elle me cause surtout quand elle a envie de manger ou de boire. Elle m'oblige aussi à la peigner pour éviter les poils partout..
Avant je caressais mes playboys comme ça. Mais avec l'âge, on grandit, hein...
  Je maintiens, persiste et signe. Ce chat n'est pas malheureux... Sauf quand je l'oblige à se reproduire avec un chien... Mais un petit, hein... Ch'uis pas sauvage
Il y a "Aigle du Désert", un esprit indien, incarné dans une sorte de nouvelle icône de l'art guerrier moderne. Il ne cause pas beaucoup, mais quand il le fait, ça s'entend...
 
Il y a même Al Katel. Al Katel, il est sympa, même s'il a un nom étranger. Et puis, il sait imiter les voix de tous mes amis et même celle du président Chirac...
L'jour où j'ai acheté ce flingue, moi, j'ai pas réalisé que je venais de rencontrer mon meilleur n'ami. C'est important un n'ami qui a du plomb dans la tête.. Al Katel, c'est le seul de mes copains que les autres gens entendent aussi dans leur tête. Bizarre...
Et enfin, il y a Juliana et Roberta. A elles, je ne leur cause pas. Je les pose juste sur ma tête pour éviter que les autorités ne captent mes ondes cérébrales...
 
Et, pour finir, il y a Dieu...
Depuis, je les ai remises sur mon nez. J'ai découvert que j'avais pas d'électro encéohalogramme tellement je suis mou L'pire, en parlant d'lui, c'est d'penser que ch'uis à son image, hein
Mais bon, euh...
 
J'préfère pas trop en causer...
Là, on le voit peut-être pas, mais je me suis assis sur mon chat... Là, j'ai mon chat qui me griffe un testicule..
Ouais...
 
Parce que les gens, ils vous prennent toujours pour un dingue quand vous dites que vous causez à Dieu...
Là, je m'assieds plus fort. Saloperie de chat
 Quand on m'voit comme ça, hein... On s'dit qu'il n'y a pas vraiment grande différence entre une bouche et un cul..
Dédié à tous les ceux qu'ils n'ont pas des gentils n'amis pour leur parler...
Retour Juin 2004 /
Page 188 / © Ebatbuok 2004
<< Page Précédente